All for Joomla All for Webmasters

12 Avr · fatiha · No Comments

Le langage de 3 à 4 ans

 

Votre enfant est maintenant âgé de 3 à 4 ans. L’apprentissage du langage avance à pas de géant. Plus il grandit, plus il est en mesure de bien comprendre, de parler parfois comme un petit adulte. Ainsi, depuis la naissance l’enfant ne cesse d’acquérir de nouvelles habiletés qui vont le préparer bientôt pour l’entrée à l’école. L’enfant âgé entre 3 et 4 a un vocabulaire assez riche (environ 1500 mots). Il peut utiliser des adjectifs Il connait plusieurs notions comme dessus, dessous, à côté, tantôt, après, peu, beaucoup

 

Il s’exprime en produisant des phrases complètes. Il accorde ses verbes en employant le passé, le présent et le futur. Il utilise le « je »Il peut faire quelques erreurs dans les phrases un peu plus longues. Son entourage le comprend bien. Il trouve des difficultés pour prononcer les sons ch, j, r, et l.

 

L’enfant veut raconter des anecdotes, des faits, des histoires. Il pose des questions et répond aux questions. Il peut expliquer quelque chose de simple. Il porte des commentaires sur ce qu’il voit, ce qu’il fait. Il parle de situations imaginaires. Votre enfant comprend les consignes à 2 et 3 éléments comme : Va chercher ton manteau, ton gouter et tes chaussures. Il comprend des histoires plus complexes.

 

Pour stimuler la parole et le langage chez un enfant âgé de 3 et 4 ans, il faut lui lire des histoires de plus en plus longues. Pourquoi ne pas inventer des histoires avec lui et avec l’aide d’images.

Vous pouvez également pratiquer des activités un peu plus complexes où certaines règles doivent être suivies. Ou faire des jeux de rôles avec lui, poser des questions pour inciter votre enfants à discuter.

 

Si votre enfant présente plusieurs des caractéristiques que nous allons citer ci-après, il faudrait peut-être envisager d’en parler à votre médecin :

 

  • Il ne pose pas de questions
  • Il n’entre pas en communication avec les autres
  • Il hésite beaucoup ou s’il éprouve des difficultés à s’exprimer
  • Les étrangers ne comprennent pas l’enfant
  • Le parent doit régulièrement interpréter ce qu’il dit
  • Il utilise davantage les gestes que les mots
  • L’enfant éprouve des difficultés à comprendre les consignes.
  • Les verbes sont conjugués à l’infinitif la plupart du temps
  • Il possède peu de vocabulaire.
  • Il cherche beaucoup ses mots, n’arrive pas à dire le mot qu’il connait.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *